Les 3 livres qui ont changé ma vie et qui vont t’aider à apprendre l’italien efficacement 

Les 3 livres qui ont changé ma vie et qui vont t’aider à apprendre l’italien efficacement 

26/07/2019 0 Par Arzu

 

Cet article participe à l’événement « Les 3 livres qui ont changé votre vie » du blog Des Livres pour changer de vie. J’apprécie beaucoup ce blog qui nous fait découvrir de nombreux ouvrages pouvant, justement, améliorer notre vie, et je te conseille la lecture de cet article en particulier. Il traite de conseils et d’astuces pour apprendre à lire en anglais mais ils sont facilement transposables à l’italien !

 

Je partage aujourd’hui avec toi les 3 livres qui ont changé ma vie et amélioré mon quotidien, et auxquels j’ai tout de suite pensé pour t’aider à apprendre l’italien efficacement. 

 

À part pour le premier que je connaissais déjà et qui était mon livre de chevet dès le CP, j’aurais aimé les utiliser quand mon objectif, il y a plus de 10 ans, était de progresser et d’améliorer mon niveau pour être bilingue en italien. 

Ces 3 livres (ou plutôt méthodologies, tu verras) m’auraient permis de mieux définir mon objectif pour l’atteindre plus simplement et plus rapidement, d’avoir une meilleure organisation et une meilleure discipline, et surtout d’éviter de sombrer dans la procrastination en comptant trop sur la motivation et la passion. 

 

J’ai volontairement opté pour des livres surprenants qui, de prime abord, n’ont rien à voir avec l’étude de la langue italienne, mais si tu leur donnes une chance, ils ont la capacité de t’accompagner de manière concrète dans ta démarche d’apprentissage pour viser une progression constante et réelle en italien. 

 

Les deux premiers sont extrêmement pratiques pour faciliter ton passage à l’action vers l’apprentissage (ou l’étude) qui représente pour beaucoup du travail et qui est donc repoussant. 

Quant au troisième livre, il est là pour que tu réalises que ce n’est pas aussi difficile d’arrêter de procrastiner et de passer à l’action pour avancer dans tous les aspects de ta vie, qu’il suffit de faire le premier pas pour réussir à changer ta vie et à réaliser tes rêves et objectifs, dont celui d’apprendre l’italien et d’atteindre un certain niveau. 

 

En fait, le plus important n’est pas de recourir à des ouvrages spécifiques sur la langue (qui sont disponibles partout et ne sont un secret pour personne), mais plutôt de comprendre d’abord pourquoi tu n’arrives pas à apprendre ou à améliorer ton niveau d’italien alors que c’est ton rêve, pourquoi tu n’arrives pas à te mettre au travail régulièrement et pourquoi tu n’arrives pas à retenir tout ce que tu découvres 

…pour ensuite améliorer ta méthode d’apprentissage avec des systèmes et des outils efficaces. 

 

Les 3 livres qui ont changé ma vie et qui vont t’aider à apprendre l’italien efficacement 

 

livres pour apprendre l'italien

Librairie Acqua Alta, Venise. Crédit photo : Cristina Gottardi via Unsplash

 

  • Bescherelle

     

On commence avec le Bescherelle qui est davantage une collection de livres sur la langue française et plus particulièrement sur la grammaire, la conjugaison et l’orthographe. 

Non, je ne me suis pas trompée et oui, je suis bien en train de te conseiller un ouvrage dont le but est d’apprendre, d’améliorer ou de parfaire ta langue maternelle, le français. 

 

Je sais que tu te dis qu’il n’y a aucun rapport avec l’italien… mais laisse-moi te prouver le contraire ! 

 

Je pense que tu es d’accord avec moi si j’affirme qu’avant de vouloir maîtriser une langue étrangère, il faut déjà maîtriser sa langue maternelle. 

Et si aujourd’hui je suis capable d’écrire et de parler italien avec une grammaire et une conjugaison parfaites, sans me poser la moindre question sur le pourquoi du comment d’un accord ou d’un emploi, c’est en partie parce que j’ai toujours mis un point d’honneur à bien connaître et à respecter les règles d’usage de la langue française. 

 

Si tu n’aimes pas, que tu ne connais pas ou que tu ne comprends pas les accords et emplois spécifiques à la langue française, cela risque d’être compliqué d’acquérir, de retenir et d’employer correctement les règles de la langue italienne sans éprouver de difficulté ni te poser de questions à chaque ligne ou phrase lue et prononcée. 

La maîtrise de la langue, qu’elle soit maternelle ou étrangère, est primordiale pour bien communiquer avec les autres à l’écrit et à l’oral et l’accent doit être mis d’abord sur sa langue maternelle avant de se focaliser sur une langue étrangère (et ce n’est pas la traductrice que je suis qui vais te dire le contraire). 

 

Parce que si lacunes il y a en français, elles apparaîtront aussi en italien donc ne néglige pas cet aspect en te disant que cela n’a rien à voir avec l’italien. 

Et puis, si cela peut te rassurer, on a l’avantage d’avoir des règles, emplois et accords plus ou moins similaires en italien et en français donc autant en profiter et s’assurer que presque tout est déjà acquis en français pour que le chemin vers la grammaire et la conjugaison italiennes soit la plus agréable possible.
 

 

  • M3 Journal de Damien Cozette 

 

On continue avec le deuxième livre, le M3 Journal, qui est plutôt un petit guide pratique présentant une méthode simple, complète et efficace grâce à laquelle tu vas réussir à organiser tes journées, tes semaines et tes mois pour atteindre ton objectif en italien. 

 

En une petite heure (le temps que tu vas mettre à lire ce livre), tu vas apprendre rapidement et concrètement à te fixer un objectif clair et précis à atteindre en italien : améliorer l’écrit ou l’oral, être capable de tenir une conversation à l’oral, réviser tous les modes et temps et verbaux, apprendre toutes les expressions idiomatiques, tenir un journal ou écrire des histoires en italien, trouver un travail ou un stage en Italie, etc. 

Il faut que tu le définisses sérieusement, honnêtement et objectivement selon ton niveau actuel et tes capacités et connaissances actuelles parce que sans objectif, tu ne sauras pas où aller, comment y aller (sous-objectifs), pourquoi y aller (le plaisir ou toute autre sensation que l’objectif final te procure). 

En d’autres termes, tu ne sauras pas pourquoi tu dois progresser en italien, comment l’apprendre, par où commencer et quoi faire pour avancer et atteindre ton but. 

 

Pour cela, il te faut une bonne organisation, car contrairement à ce que tu penses, ce n’est pas parce que tu manques de temps que tu n’arrives pas à apprendre l’italien et donc à améliorer ton niveau à l’oral et à l’écrit. 

La vraie raison, c’est que tu ne prends tout simplement pas le temps d’étudier l’italien sérieusement avec un objectif et une échéance clairement définis au préalable. 

 

Avec ce petit livre, tu vas découvrir comment mettre en place des sous-objectifs pour réussir à étudier et à pratiquer l’italien tous les jours, sans que cela ne te prenne la journée, sans devoir basculer tout ton emploi du temps ni tes autres obligations. 

Tu vas réussir à dégager du temps pour apprendre l’italien et être efficace (et non pas productif en réussissant à caser 2, 4 ou 8 heures d’italien une fois de temps en temps), car tu sais pourquoi tu effectues une tâche précise (= sous-objectif) chaque jour pour atteindre ton objectif. 

 

J’ai découvert cette méthode il y a tout juste 3 mois et elle fait désormais partie intégrante de ma vie et de mon quotidien puisque je gère ma vie perso et ma vie pro grâce à elle, et j’avance petit à petit vers mon objectif qui est de développer mon entreprise en ligne. 

J’aurais vraiment aimé connaître cet outil il y a 10 ans quand je commençais moi aussi à apprendre l’italien et que je me fixais l’objectif de devenir bilingue et de parler comme les Italiens et les Italiennes. 

Ce mini guide m’aurait facilité la tâche et permis d’avancer en étant plus efficace et en procrastinant moins, au lieu de faire aveuglément confiance à ma motivation et à ma passion pour l’Italie, sa langue et sa culture pour me donner envie de travailler (= étudier). 

 

Ce n’est un secret pour personne mais un petit rappel ne fait jamais de mal : il y a une différence entre vouloir et faire ! 

On a beau avoir envie de progresser, n’attendre que ça et se sentir motivé pour se mettre au travail, on n’arrive pas toujours à passer à l’action et à étudier efficacement. 

Même si la motivation est là, elle ne suffit pas et tu le constates toi-même en te demandant par exemple par où commencer, comment organiser ton apprentissage de l’italien, comment ne pas procrastiner face à tout ce que tu dois apprendre, retenir et réutiliser, comment faire pour garder ta motivation, comment trouver le temps dans ton quotidien déjà bien chargé, etc. 

 

Plus qu’un livre, le M3 Journal est LA méthode qui va t’accompagner jusqu’à atteindre ton objectif en italien simplement, sans pression mais de manière efficace. 

 

 

  • L’art de passer à l’action de Gregg Krech  

 

Une fois que tu t’es assuré de bien connaître la langue française et toutes ses particularités avant d’essayer de maîtriser la grammaire et la conjugaison italiennes, que tu as défini un objectif clair et précis avec une date limite et que tu as mis en place une organisation efficace, il ne te reste plus qu’une dernière étape pour apprendre l’italien efficacement : passer à l’action. 

Et c’est sans aucun doute la partie la plus difficile, surtout si la procrastination fait partie de toi malgré la motivation et la passion pour l’italien. 

 

Si tu étudies la langue, la littérature et la civilisation italiennes à l’université comme moi à l’époque, c’est évidemment plus facile puisque tu n’as pas trop le choix si tu veux réussir tes études (même si ce n’est bien sûr pas la meilleure solution pour te pousser à passer à l’action). 

Mais si tu étudies dans un autre domaine ou que tu travailles, que tu as déjà une vie de famille à gérer, il se peut que tu aies l’impression de ne pas trouver le temps de te mettre sérieusement à l’italien même si l’envie, la motivation et la passion sont là. 

 

L’art de passer à l’action est LE livre qui m’a aidée, à travers des leçons de la psychologie japonaise, à passer à l’action (de manière générale) sans difficulté et à arrêter de tout remettre au lendemain. 

Il s’adapte parfaitement à ton projet d’apprendre l’italien et sera là pour te montrer et te faire comprendre que ce n’est pas aussi difficile que ce que tu crois, que tu n’as en réalité qu’un seul pas à faire, le premier, et qu’une fois que tu te lances, tu seras en mesure d’apprendre plus de choses efficacement, d’avancer plus vite et de progresser davantage et concrètement en italien, parce que tu sauras pourquoi tu le fais. 

 

Pour cela, il faut que tu te détaches de l’objectif final qui est encore trop loin dans ton esprit et que tu te focalises plutôt sur de petites tâches à effectuer, étape par étape. 

 

L’art de passer à l’action va t’aider à sortir de la procrastination et de la passivité (= zone de confort)  : 

  • Au pire, tu ne fais rien en te disant que c’est trop difficile et long ; 
  • Au mieux, tu ne fais que des exercices de langue et/ou regardes des films en VO en pensant pratiquer. 

 

Dans ce dernier cas, c’est vrai que tu pratiques… mais en restant passif ! 

Donc il est temps de passer à l’action (= parler et écrire), car c’est le seul moyen de constater une amélioration concrète dans ton niveau d’italien à l’oral et à l’écrit. 

 

Il n’y a pas de secret si tu veux progresser : il faut agir au lieu de te répéter que tu veux apprendre l’italien. 

 

livres qui ont changé ma vie

Pesaro. Crédit photo : Eugenio Mazzone via Unsplash

 

In poche parole, pour apprendre l’italien efficacement et simplement dès aujourd’hui sans te trouver des excuses de temps et tout miser sur la motivation, je te conseille : 

  • D’abord de réviser et de bien connaître la langue française pour que la partie grammaire et conjugaison soit plus simple en italien ; 
  • Puis de définir un objectif clair et précis à atteindre avant une certaine date ; 
  • De diviser cet objectif en sous-objectifs pour t’en détacher (sans pour autant l’oublier) et réussir à t’organiser en programmant à l’avance tes séances d’italien, ce qui te permettra de passer à l’action en réalisant une mini tâche chaque jour et d’avancer lentement mais sûrement jusqu’à ton but.  

 

Alors, prêt.e à apprendre l’italien efficacement en utilisant les 3 livres qui ont changé ma vie ? 

 

Si cet article t’a plu, n’oublie pas de le partager sur tes réseaux sociaux, d’épingler l’une des images ci-dessus sur Pinterest et de me dire en commentaire ou par email ce qui t’empêche d’apprendre l’italien et/ou d’améliorer ton niveau !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •